Culture du lin à Compains et dans le Cézallier

– Le lin, culture des montagnes (XVIIe-XVIIIe s.)

 

Autrefois répandue en Auvergne où elle est favorisée par la nature de la terre et un climat favorable,  la culture du lin se répand  dans la seconde moitié du XVIIe siècle à  Compains et dans les « pays » voisins, dans le Cézalier, autour de Besse et en Artense. Le lin bénéficie alors de l’attention de l’administration royale qui veut développer la production et améliorer la qualité. Mais la faiblesse de l’économie d’échange, le refus d’évoluer d’esprits attachés à leur routine comme le manque de moyens financiers signeront l’échec des tentatives de l’administration pour développer des manufactures.

Aujourd’hui,  la culture du lin est abandonnée dans les montagnes depuis plus d’un siècle.

voir : http://www.compains-cezallier.com/2797-2/le-lin-culture-des-montagnes-xviie-xviiie-s/