Le pied à l’étrier

De nombreux marchands ont employé des commis pour leur apprendre le métier et leur permettre ensuite de s’installer à leur compte.